Ciel, mes amulettes !

Pour moi, les bijoux sont à la mode ce que les pralines sont à la gastronomie. Des mignardises. Du joli qui élève. Du rêve. Des petits grains de bonheur…

Un joli mot dans un poème, un nénuphar sur un plan d’eau, un sac Delvaux dans une brocante, un premier bourgeon, une coccinelle sur la fenêtre, un sourire sur un visage, une framboise en janvier, etc. Des détails. Des petites choses. Qui provoquent de l’enchantement. Du ravissement. Du kif. Comme l’éclat d’un pendentif dans le cou d’une jolie fille. J’ai toujours été obnubilée par les bijoux. Leur finesse, leur lumière, leur fantaisie. Dans les films, dans la rue, à la boulangerie, en voyage, mes yeux se livrent en permanence à une traque du joli.

Ce sont des objets valises. Malgré leur mini taille, on peut y mettre plein plein de choses : un souvenir, un je t’aime, un pays lointain, un merci, un bravo, un style, un pardon, et parfois même, un super pouvoir. Pour moi, c’est un objet magique. Maous Costaud.

Le métal et les pierres proviennent de la roche. Des petits (et grands) cadeaux de Dame Nature. J’aime cette idée.

P1020547-3

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s